Pages spéciales...


Cliquez ici pour avoir toute la liste des 298 fichiers pdf "faits maison" avec paroles et accords de guitare. (mise à jour au 19 juillet 2015, cette liste ne tient pas compte des fichiers les plus récents à voir ci-dessous dans le corps du blog).
Paroles et accords de guitare, lyrics and guitar chords, Texten und Gitarrenakkorde. Tous les fichiers présents dans cette page sont une création personnelle. All the files on this page are personal work.

Cliquez ici pour savoir comment construire à la guitare un accord à votre façon...

24 janvier 2008

Oups!

Je viens de me rendre compte que je ne vous avais rien expliqué de la photo donnée dans le post précédent (Devenir sage)... C'est injuste! Déjà je vous la redonne, mais entière.


... God only knows what I'd be without you ...

Villars de Lans, février 1980.


Je rends le contexte: nous nous sommes connus mi-octobre lors d'un stage que j'effectuais dans son école avec deux camarades. Dominique m'a tapé dans l'oeil, mais je ne sais pas encore que c'est réciproque. Nous avions dit que nous reviendrions courant mars pour le bal de l'école (ça se faisait à l'époque). Fin novembre, alors que nous sommes en stage à Arnay-le-Duc, nous y recevons un courrier de Dominique nous donnant quelques explications quant au bal, et se terminant ainsi:
"Des gros bisous à tous les trois, et surtout à Pascal parce qu'il est le plus câlin."
J'en suis encore tout ému! Le propos était clair, mes camarades et moi-même l'avons tout de suite compris. J'écris la réponse, Dominique me réécrit sans plus évoquer les copains, je réponds... etc. Elle passe même en vélo chez mes parents pour me voir un jour où je suis absent, ce qui étonne ma mère qui n'est pas habituée que mes conquêtes viennent à la maison ("Il y a une fille qui est venue..."). Nos amours épistolaires passent ainsi le cap de Noël - sans que soit faite aucune déclaration d'amour de part ni d'autre! - et Dominique me propose de partir au ski en février avec une camarade à elle, car il y a trois places dans l'appartement qu'elles ont loué.
Vous vous doutez bien que j'accepte!
Mais vous vous doutez bien aussi qu'avec un tiers dans un appartement de 20m²...
En fait, pendant tout ce temps, Dominique me jauge, se demande si elle peut me faire confiance, se demande si elle a envie d'une aventure ou plus, ne sait pas vraiment quoi faire. Elle écrira à sa mère qu'elle craint que je sois un papillon, voletant de fille en fille (c'est ce que j'étais à l'époque, mais là j'étais amoureux et ne le savais pas non plus). Ce à quoi sa mère répondra que "C'est joli, un papillon", et qu'il lui faut saisir l'occasion de prendre un peu de joie et de bonheur. Dominique suivra ce conseil, et nos relations prendront un autre tour au mois de mars 1980. Il y a 28 ans...

La photo a donc été prise en février 1980 au Balcon de Villars. Nous avions bien skié, ensemble... Je lui avais proposé de prendre une boisson chaude au restaurant d'altitude avant de faire la dernière descente. Je l'ai prise en photo alors qu'elle venait à peine de s'asseoir, chaussures de ski aux pieds. Elle en a fait de même avec moi, mais elle a raté sa photo évidemment... :-)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

très joli et émouvant ce témoignage... à la lecture de l'histoire de ces premiers émois, à la frontière entre l'amitié amoureuse à l'amour, cela m'a replongée quelques 12 ans en arrière sur ma propre rencontre avec celui qui est devenu mon mari. Ca fait du bien de temps en temps de se rappeler de ces moments là, non pas pour en être nostalgique, mais pour y puiser au contraire des petits brins de bonheur qui viennent nourrir notre quotidien.

Continuez à vous nourrir de ces jolis moments. Je suis toujours de tout coeur avec vous.
La maman pudique.

Pascal Oudot a dit…

Moi ça me fait chaud au coeur de m'en rappeler. Je revois chaque scène comme si j'y étais...
Merci de votre soutien.