Pages spéciales...


Cliquez ici pour avoir toute la liste des 298 fichiers pdf "faits maison" avec paroles et accords de guitare. (mise à jour au 19 juillet 2015, cette liste ne tient pas compte des fichiers les plus récents à voir ci-dessous dans le corps du blog).
Paroles et accords de guitare, lyrics and guitar chords, Texten und Gitarrenakkorde. Tous les fichiers présents dans cette page sont une création personnelle. All the files on this page are personal work.

Cliquez ici pour savoir comment construire à la guitare un accord à votre façon...

26 février 2008

Remerciements, presque 30 ans après...

Je vous entends d'ici: "Qu'est-ce qu'il va encore trouver à nous raconter, le père Oudot?" :-)

J'ai raconté dans un autre billet de ce blog comment j'avais rencontré mon épouse... Doux, si doux souvenirs! Mais je n'ai pas expliqué la cause première de cette rencontre, et les remerciements que ma femme et moi pouvons faire à un camarade d'études de l'époque.

En 1979, je passe donc le concours d'entrée à l' Ecole Normale et y arrive 2ème. Je n'en tire aucune fierté, d'autant moins d'ailleurs que j'ai ensuite redoublé une année (à cause d'un imbécile, mais passons). Cette arrivée glorieuse n'avait en revanche pas échappé à un de mes camarades, qui décida d'emblée de s'entourer des deux premiers arrivés au concours pour les stages que nous devions faire dans des écoles. Un peu opportuniste, certes, mais je n'avais à cette époque pas de raison particulière de faire un autre choix, et le camarade arrivé premier (et qui vient sur ce blog régulièrement) non plus. Notre groupe fut envoyé d'abord à l'école maternelle Les Huches, à Quetigny, où officiait entre autres une jeune fille qui lorsque nous arrivâmes était absente pour cause de maladie. Elle ne revint que la deuxième semaine... et me tapa dans l'oeil, comme je l'ai raconté ailleurs.

Mon épouse et moi-même, près de trente ans après, avons donc de chaleureux remerciements à adresser à ce condisciple, qui aujourd'hui si je ne m'abuse dirige une école française en Argentine. Merci Serge!

Je dois préciser que si j'étais tombé amoureux, c'est Dominique qui fit le premier pas en nous écrivant à tous les trois, à l'Ecole Normale, sous un prétexte futile, un courrier léger et même un peu loufdingue. Je me chargeai de la réponse, gaie, enjouée, comique. Dominique nous fit parvenir une seconde lettre, que j'ai encore et que je bénis à chaque fois que je la relis, qui se terminait ainsi:

Tchao les mecs. Je vous embrasse très très
fort surtout Pascal parce qu'il est le plus câlin!


Difficile de faire plus explicite, non? :-) Nous le comprîmes bien ainsi tous les trois, et mes deux camarades me laissèrent paisiblement prendre seul la suite des opérations, ce que je fis avec joie, espoir... et bonheur!

Mais vous connaissez déjà le reste.

La photo ci-dessous fut prise lors de ce premier stage, en octobre 1979. Mon amour, je t'aime je t'aime je t'aime. Après trente ans je t'aime toujours, et plus et plus et plus chaque jour.

Ecole des Huches, octobre 1979.

Aucun commentaire: