Pages spéciales...


Cliquez ici pour avoir toute la liste des 298 fichiers pdf "faits maison" avec paroles et accords de guitare. (mise à jour au 19 juillet 2015, cette liste ne tient pas compte des fichiers les plus récents à voir ci-dessous dans le corps du blog).
Paroles et accords de guitare, lyrics and guitar chords, Texten und Gitarrenakkorde. Tous les fichiers présents dans cette page sont une création personnelle. All the files on this page are personal work.

Cliquez ici pour savoir comment construire à la guitare un accord à votre façon...

09 février 2008

Un coup de vieux...

Dans mon optimisme béat qui précède notre petite escapade dans le massif du Jura, je suis persuadé que nous trouverons de la neige. Peut-être pas forcément là où nous allons, mais quelque déplacement ne me fait pas peur. L'objectif premier de ce séjour étant de rouler ma chère et tendre dans la neige.

Cela fait très très longtemps que je veux la rouler dans la neige. Je ne crois pas que vous puissiez le comprendre, comprendre cette frustration profonde et totale de n'avoir pu aller avec elle à la neige depuis si longtemps.

Dans cet optimisme, j'ai un peu fouillé pour chercher quelque relique montagnarde rescapée de nos séjours enneigés d'antan. Et je me suis pris un bon coup de vieux en mettant la main sur une casquette de ski m'appartenant, casquette certes un peu passée mais encore en pleine forme. J'ai retrouvé pour vous une photo où je la porte, et qui date de... 1980! J'avais fait cette acquisition pour aller au ski avec la fille dont je désirais posséder les faveurs. Oui, avec Dominique, au balcon de Villars, et j'ai déjà évoqué cet épisode dans un message précédent.

C'est Dominique qui a pris la photo, j'avais 18 ans et elle 22. Ah quelle belle jeune fille! J'avais le béguin, certes, mais j'étais aussi bluffé par l'assurance que montrait cette jeune femme décidée. Je sais aujourd'hui que cette assurance était feinte, mais il faut croire que Dominique était convaincante. En tout cas je n'en menais pas large et durant toute cette semaine de vie commune j'ai pris attention à chacun de mes gestes, mesuré chacune de mes paroles, pour ne pas la contrarier et rester dans ses petits papiers. Et manifestement ça a marché aussi.


La photo ci-dessous, je l'ai prise dans le téléphérique le premier jour de notre séjour. Je me rappelle l'avoir dévisagée, le plus discrètement certes que je le pouvais, mais la vive lumière allait si bien à son visage... Elle devait bien me sentir la regarder, mais elle-même n'osait pas le faire. Se sentait-elle en position de force? Il eut suffi d'un mot pour me faire partir. J'en aurais certainement été vexé, mais je m'en serais remis. A quoi tiennent nos vies?


Je vous ai déjà donné cette photo prise dans le restaurant d'altitude, mais je l'aime tellement que je n'hésite pas à vous la montrer à nouveau. Chaussures de ski aux pieds, foulard autour du cou, bonnet posé, anorak enlevé... Le bel objet de mon assiduité avait accepté ma proposition de se désaltérer. Nous prîmes certainement un thé, Dominique en étant une amatrice invétérée. Vous connaissez, j'en suis sûr, cette délicieuse sensation de bonheur que donne la chaleur d'une boisson chaude à la fin d'une journée de ski, plaisir et réconfort mêlés...


Nous partons donc lundi matin avec le ferme espoir de trouver ne serait-ce qu'un tout petit peu de neige. Peut-être pourrons-nous alors louer des raquettes, ou une luge, voire même des skis de fond si Dominique s'en sent la force... Tout est possible et envisageable désormais, tous deux nous avons décidé de vivre au maximum dans cette optique. Pensez à nous, une pensée positive ou une prière pour deux amis, deux camarades, deux connaissances, deux existences, qui voudrions enfin sortir d'un bourbier dans lequel nous sommes enlisés depuis trop longtemps. Je pense surtout aux plus anciens d'entre vous, ceux qui nous ont connus ou ont connu l'un d'entre nous bien avant... bien avant. Je compte sur vos pensées. Et nous pourrons un jour peut-être envisager revoir Dominique perchée sur ses skis, contemplant la vallée, comme sur cette dernière photo. Alors peut-être aussi pourrons-nous partager avec vous une tasse de thé, en bas, en arrivant. Le dernier en bas est un...


Aucun commentaire: