Pages spéciales...

Cliquez ici pour avoir toute la liste des 295 fichiers pdf "faits maison" avec paroles et accords de guitare. (mise à jour au 27 décembre 2013, cette liste ne tient pas compte des fichiers les plus récents à voir ci-dessous dans le corps du blog).
Paroles et accords de guitare, lyrics and guitar chords, Texten und Gitarrenakkorde. Tous les fichiers présents dans cette page sont une création personnelle. All the files on this page are personal work.

Cliquez ici pour savoir comment construire à la guitare un accord à votre façon...

31 juillet 2010

Mr. Tambourine Man...

Un classique parmi les classiques que cette superbe chanson de Bob Dylan écrite en 1964, et qui fut reprise par les Byrds -et donna même son nom à leur album!- avant même que Dylan ait pu la sortir en 45 tours.

Elle n'est pas compliquée à jouer, mais elle est assez rapide et longue. Une rareté dans sa structure: la chanson débute par le refrain, ce qui est très peu courant. La vidéo qui suit vous présente Dylan chantant Mr. Tambourine Man au Newport Folk Festival en 1964.

Camarades guitaristes, voilà donc un fichier pdf de 12 ko et deux pages pour avoir les paroles et les accords de guitare de "Mr. Tambourine Man", de Bob Dylan.

Hey! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
I'm not sleepy and there is no place I'm going to.
Hey! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
in the jingle jangle morning I'll come followin' you.


28 juillet 2010

Pour ceux qui utilisent Outlook...

Vous avez Microsoft Office, et peut-être comme moi utilisez-vous Outlook comme programme de courrier électronique. Deux choses utiles me viennent à l'esprit que je veux partager avec vous:

1) vous connaissez certainement votre fichier .pst, c'est à dire en fait le fichier spécifique à Outlook et qui contient tous vos dossiers et tous votre courrier; je vous suggère de le placer ailleurs que sur votre partition système; cela aura l'énorme avantage, en cas de réinstallation, de vous rendre immédiatement tout votre courrier sans avoir eu besoin de le sauvegarder antérieurement. Vous trouverez ça dans "Options/Messagerie/Fichiers de données". Repérez l'emplacement de votre Outlook.pst, fermez Outlook, copiez le fichier dans un emplacement quelconque d'une autre partition, revenez dans Outlook "Options/Messagerie/Fichiers de données" et indiquez le nouvel emplacement ("Ajouter"); n'oubliez pas de définir "par défaut" ce nouvel emplacement, puis virez l'original... et vous voilà tranquille!

2) je suis sûr que vous ne pensez pas à compresser ce fichier .pst. Or il a la fâcheuse habitude de conserver en mémoire la place des courriers supprimés ou déplacés, ce qui fait qu'il enfle démesurément au point de prendre une place phénoménale et de devenir très long à charger. Retournez dans Outlook "Options/Messagerie/Fichiers de données", sélectionnez votre .pst et cliquez sur "Paramètres" puis sur "Compression". Pour vous donner une idée, mon .pst est passé lors de ma dernière compression de 750 Mo à... 190! Et pourtant je fais cette manœuvre tous les quinze jours! Vous pouvez aussi compresser en faisant un clic droit sur votre tête de dossier dans votre répertoire principal, "Propriétés/Options avancées/".

25 juillet 2010

Retour...

Je viens de passer avec ma tendre et belle quelques jours dans un superbe endroit que je ne connaissais pas, et que je ne regrette pas d'avoir découvert. De plus, nous avons eu un temps magnifique sans y avoir trop chaud: un régal! C'était où? Aaaah, je vous donne quelques photos, et puis je vous laisse chercher! La réponse est au bas de ce billet...








Alors, vous avez trouvé? Il s'agit de Morgat, dans la presqu'île de Crozon. Magnifique, cette baie. De l'air pur. Et une lumière époustouflante!

16 juillet 2010

Bon, ben merci!

Deux cent mille visites! Wouaaah! Merci à tous pour votre venue, et vos re-venues... Finalement je n'aurai pas réussi à articuler ça avec un nombre rond de fichiers pour la guitare. "Tant pire", comme disait Zézette...

12 juillet 2010

In the air tonight...

Phil Collins, bien sûr. En 1981. J'avais 20 ans, et cette chanson sur trois accords m'avait fait l'effet d'une bombe: je découvrais que le batteur de Genesis savait écrire des chansons! De plus, sa voix si particulière lui donnait un lustre étrange. Bref, la chanson fut un tube et l'album un grand succès. Mérité.

Trois accords seulement: Ré mineur, Si bémol et Do. Vous saurez faire? :-) Un excellent exercice d'ailleurs que jouer cette chanson pour ceux qui veulent intégrer un accord qu'ils ne maîtrisent pas...

Camarades guitaristes, voilà un petit fichier pdf de 7 ko pour avoir les paroles et les accords de guitare de "In the air tonight", de Phil Collins.

I can feel it coming in the air tonight, oh Lord.
I've been waiting for this moment for all my life, oh Lord.
Can you feel it coming in the air tonight, oh Lord? Oh Lord.


11 juillet 2010

Jamaica Farewell...

Cette chanson traditionnelle jamaïcaine, dont les paroles anglo-saxonnes ont été écrites -mal!- par Erving Burgess, a été chantée par de nombreux interprètes. Mais c'est bien entendu la version d'Harry Belafonte au début des années 1950 qui reste la plus connue. Loué soit internet qui me permet de vous montrer ci-dessous une vidéo si rare...

La version que je vous propose est une version toute personnelle, simple et agréable à jouer comme à chanter.

Camarades guitaristes, voici donc un tout petit fichier pdf de 6 ko pour avoir les paroles et les accords de guitare de la chanson traditionnelle "Jamaica Farewell".

But I'm sad to say, I'm on my way,
I won't be back for many a day.
My heart is down, my head is turning around,
I had to leave a little girl in Kingston town.


10 juillet 2010

Belle unité laudatrice autour du GIEC...

C'est très amusant de lire et entendre partout -journaux, radio, télévision, internet- que "le GIEC a été lavé de tout soupçon" de malversation dans ses publications, et que par conséquent ils ont forcément raison!

En dehors du fait qu'il faudrait apprendre aux soi-disant journalistes à ne pas reprendre telles quelles les dépêches d'agence, il serait souhaitable également de donner à tous ces braves gens une teinture de logique, qui leur fait cruellement défaut: parce que les erreurs et approximations des publications du GIEC -bien réelles, ne l'oublions pas- ne sont pas forcément volontaires, le GIEC a-t-il pour autant forcément raison? Confondre la forme et le fond relève vraiment d'une défense lamentable, mais est digne de l'argumentaire fallacieux, lapidaire, outré et sectaire, des défenseurs de cet organisme qui prennent des vessies pour des lanternes et n'ont surtout aucune conscience qu'un minimum d'esprit critique et que l'acceptation de la controverse sont nécessaires lorsqu'on prétend avoir une démarche scientifique. Je rappelle que le GIEC ne fait pas de recherche, mais compile des recherches existantes, en laissant soigneusement de côté celles qui ne correspondent pas à la théorie générale.

Toutes les théories fumeuses du GIEC sont donc pour l'instant à mettre au même niveau que l'eugénisme et autres joyeusetés pseudo-scientifiques passées, soit au fin fond de la poubelle de l'histoire des sciences, poubelle fort bien remplie.

Je précise pour les joyeux aficionados du GIEC que je ne suis payé par personne pour avoir les yeux en face des trous, et qu'ils peuvent m'insulter autant qu'ils le veulent, une injure n'entame pas la vérité. Je rappelle au passage que les commentaires de ce blog sont "modérés".

14 juillet...

Quand donc les français en général et les journalistes en particulier apprendront-ils que ce que la France fête le 14 juillet, c'est la Fédération du 14 juillet 1790, et non la ridicule prise de la Bastille? Grrrrr!

09 juillet 2010

Je me relis...

Je viens de relire mes deux derniers billets. Cela faisait longtemps que je n'avais pas exprimé ici quelques états d'âme. Mais l'atmosphère est vraiment mauvaise. Alors que l'été et les vacances, après une année difficile, devraient me remonter le moral, j'ai le sentiment qu'au contraire tout va de mal en pis. Pour la première fois depuis de très nombreuses années, les perspectives sont mauvaises, à court, à moyen, comme à long terme.

Je suis fonctionnaire, et cette étrange impression d'être attaqué de toutes parts, d'être le bouc émissaire de tout ce qui va mal dans le pays, me démoralise. Serai-ce une question d'âge? Alors que ma vie semblait tracée depuis mes dix-huit ans, j'arrive à la cinquantaine et me demande de quoi l'avenir sera fait, pour moi-même et mon épouse, pour mes enfants, pour mes élèves et leurs familles, pour mes amis, pour tous ceux que j'aime.

Je peux comprendre que certains sacrifices soient nécessaires pour la santé de cette nation que j'aime, mais comment pourrais-je admettre une telle différence de traitement entre les différentes classes d'une société dont jamais depuis 1945 la scission n'a été aussi évidente? Étrange sentiment que celui de retrouver un tiers-état appauvri et sans espoir, qui doit faire face à une frange de population restreinte qui n'a aucune idée de ses réelles conditions de vie ni de son désespoir. Étrange sentiment que celui de voir officiellement et universellement exacerbés les égoïsmes, les particularismes, les sectarismes, tout ce qui sépare et confronte, tout ce qui attise les conflits.

Je répète ce que j'ai déjà écrit ici: il manque à notre nation un rêve commun, un projet fédérateur, un de ces creusets qui tout au long de notre histoire a pu regrouper et fédérer les énergies, les envies et les besoins. Peut-être alors me sentirai-je mieux, et percevrai-je une lueur dans ce sombre orageux horizon qui pour l'instant bouche ma vue...

... et en plus ça tourne au fascisant...

... mais on ne peut dire que ça soit vraiment étonnant de la part d'une députée des Alpes Maritimes qui doit avoir l'habitude de vivre dans un monde qui manifestement n'est pas semblable au mien. Voilà une députée UMP, Muriel Marland-Militello, qui voudrait encadrer la liberté de la presse. Après avoir bouffé France Télévision, France Inter et consorts, avec une maestria digne des meilleurs régimes discrétionnaires de l'histoire, il est logique que ce gouvernement veuille maintenant mettre au pas un des rares contre-pouvoirs qui restent. Même si je n'ai pas la moindre tendresse pour le milieu lamentable des soi-disant journalistes, l'odeur de fin de règne dont je parlais dans mon billet précédent commence à sérieusement sentir trop fort. Qu'attend donc son omnipotence pour faire taire tout ce grouillot marécageux?

Tout ça pue la fin de règne...

Un peu pourries, et surtout lamentables -non?-, les réactions désordonnées de divers personnages appartenant à la majorité présidentielle quant à l' "affaire Bettencourt"... Tout ça sent la fin de règne. Jusqu'ici je ne me sentais pas vraiment concerné par cette histoire de riches qui peuvent claquer des sommes folles dans n'importe quoi, mais la façon ahurissante dont certains comme l'inénarrable Frédéric Lefebvre argumentent leur discours me dégoûte de plus en plus. J'ai toujours pensé que le minimum que pouvait faire un élu de la République était de se taire, ou du moins d'éviter de l'ouvrir intempestivement.

Quand donc ces gens-là apprendront-ils que ne rien dire est la façon la plus digne de réagir à une attaque? Pour l'instant, ils ne font que tresser la corde qui les fera pendre, et font vomir tout le pays.

Minable, lamentable. Je suis outré par cette incompétence et ce manque de dignité. Beurk!

07 juillet 2010

Comme Hadopi, le rapport Gallo n'apporte aucune solution concrète...

Un article de Clubic très intéressant, moins par ce qu'il rapporte du débat européen quant au rapport Gallo, mais surtout pour cette phrase de François Castex:

« Mme Gallo ne dispose pas d'une aussi large majorité derrière elle qu'elle ne le prétend aujourd'hui. Les socialistes, les Verts, l'extrême gauche et une majorité de libéraux ne se retrouvent pas dans la position de Mme Gallo et du gouvernement français qui refusent de faire évoluer le droit face au nouvel environnement numérique et n'a d'autre solution que de préconiser la sanction généralisée des usagers ».

Il serait effectivement temps pour l'administration et les fameux "ayant droit" qu'ils comprennent que la donne a changé, et qu'un fonctionnement hérité des idées de Beaumarchais, si importantes soient-elles, ne peut perdurer tel quel après deux siècles...

I will survive...

Cette chanson va évidemment vous rappeler une certaine Coupe du monde certainement plus enthousiasmante pour nous que celle de cette année. Mais au-delà du pont musical qui devint le tube français de 1998, I will survive fut d'abord un énorme succès disco-soul sorti en 1978 et interprété par Gloria Gaynor. Succès mérité pour deux raisons: d'abord pour sa superbe mélodie, ensuite pour les formidables paroles que vous devriez prendre le temps de lire pour les apprécier pleinement. J'ai rarement lu un texte aussi revendicatif, et il n'est pas étonnant qu'il soit aujourd'hui perçu comme une sorte d'hymne à l'émancipation féminine.

Camarades guitaristes, voici donc un fichier pdf de 10 ko et deux pages pour avoir les paroles et les accords de guitare de "I will survive", de Gloria Gaynor.

Oh no, not I, I will survive,
oh as long as I know how to love I know I’ll stay alive.
I've got all my life to live, I've got all my love to give,
and I'll survive, I will survive.


05 juillet 2010

La page des grattouilleurs a été mise à jour...

... et maintenant il y a 245 fichiers paroles/accords! Cela commence à faire pas mal! Arriverai-je à faire coïncider les 250 fichiers et les deux cent mille visiteurs?

...et ça c'est mon Epiphone vue de près...

Here comes the rain again...

Eurythmics fut un des groupes les plus enthousiasmants des années 80. Au delà de la qualité des chansons, cela tenait évidemment beaucoup à la voix extraordinaire d'Annie Lennox, qui me donne encore des frissons aujourd'hui.

Camarades guitaristes, voici donc un petit fichier pdf de 10 ko pour avoir les paroles et les accords de guitare de "Here comes the rain again", des Eurythmics.

Here comes the rain again, falling on my head like a memory,
falling on my head like a new emotion.
I want to walk in the open wind, I want to talk like lovers do.
Want to dive into your ocean. Is it raining with you?


Pour le plaisir, voici deux version de cette chanson en vidéo: d'abord le clip original tourné dans l'île de Hoy, puis une version live qui vous permettra de pleinement apprécier Annie Lennox.



04 juillet 2010

It's a heartache...

Je n'ai pas la voix de Bonnie Tyler, mais j'ai bien du plaisir à chanter ce tube de 1978! J'avais 17 ans, j'ai dansé là-dessus, et j'ai certainement fait encore d'autres choses... :-)

Camarades guitaristes, voici donc un petit fichier pdf de 7 ko pour avoir les paroles et les accords de guitare de "It's a heartache", de Bonnie Tyler.

It's a heartache, nothing but a heartache,
hits you when it's too late, hits you when you're down.


"Sarkozy vit comme Dieu en France"...

Pour le BILD, Sarkozy "lebt wie Gott in Frankreich", "Nicolas Sarkozy vit comme Dieu en France"...

Voici la liste que le BILD propose à ses lecteurs, pour leur donner une petite idée du quotidien du président de notre République française libre, égale, et fraternelle:

¤ dans les 300 m2 de l'appart' privé du président, des fleurs fraîches toute l'année. Coût annuel : 280 000 euros.

¤ pour ses déplacements privés, Sarkozy est accompagné par un avion vide. En cas d'urgence, il peut ainsi retourner immédiatement à Paris.

¤ le couple dispose de 61 véhicules officiels, deux Airbus et 6 Falcons (le dernier est affectueusement surnommé Carla, du nom, précise le BILD, de la 3ème épouse -"le Maître de l'État français a forcément plusieurs épouses successives, naturellement", rigole le tabloïd allemand.

¤ 1 million d'euros par an pour les boissons.

¤ il a près de 1000 employés (deux fois plus que la Reine d'Angleterre).

¤ 87 cuisiniers, parmi les mille employés. Et en plus, M. et Mme Sarkozy peuvent commander à toute heure du jour et de la nuit. Le Chef de cuisine a le libre accès à la cave de l'Élysée.


A lire ICI pour se faire une idée de la différence entre le bas-peuple forcément méprisé et les hautes sphères irréelles de la république bananière qu'est devenue notre nation, n'en déplaise aux agiteurs de colliers du Figaro Magazine.

Longer boats...

Je replonge dans mes premières amours! Cat Stevens reste décidément une des bases de ma culture pop. "Longer boats" est extrait de l'album "Tea for the Tillerman" de 1971, et ce fut avec le "Let it be" des Beatles un de mes premiers achats. Autant dire que le 33 tours est bien usé...

Camarades guitaristes, voici donc un tout petit fichier pdf de 8 ko pour avoir les paroles et les accords de guitare de "Longer boats", de Cat Stevens.

Longer boats are comin’ to win us,
they’re comin’ to win us, they’re comin’ to win us.
Longer boats are comin’ to win us. Hold on to the shore.
They'll be taking the key from the door.


03 juillet 2010

Do Wah Diddy Diddy...

Manfred Mann (le barbu à lunettes sur la vidéo) a repris avec son groupe cette chanson de Jeff Barry, et en a fait un tube, en... 1964! Enfer et damnation! Voilà qui ne rajeunit personne.

Camarades guitaristes, voici donc un petit fichier pdf de 8 ko pour avoir les paroles et les accords de guitare de "Do Wah Diddy Diddy", des Manfred Mann.

There she was just a-walkin' down the street,
singin' doo-wah diddy-diddy dum diddy-doo.